La technologie Emerson aide Qatargas à augmenter

sa production de gaz naturel liquide

en vue de répondre aux demandes mondiales en matière d’énergie propre et fiable

Le gaz naturel, considéré comme le combustible fossile le plus écologique, fait actuellement l’objet d’une demande en pleine croissance. La liquéfaction du gaz naturel permet de stocker et de transporter celui-ci de façon rentable. Aussi, Qatargas souhaitait développer ses infrastructures en vue d'en stimuler la production et passer ainsi de 10 à 42 millions de tonnes par an d'ici la fin de la décennie. Pour réaliser un objectif d’une telle ambition, les unités de production de Qatargas devraient atteindre une échelle sans précédent. La technologie d’Emerson a contribué à en faire un projet réalisable, sécurisé et rentable.

Pourquoi la liquéfaction du gaz

naturel facilite-t-elle son transport ?

Le Qatar possède les 3eplus importantes réservesde gaz naturel au monde, mais il lui manque un moyen de transport lui permettant de le distribuer à ses clients en Europe et en Asie.

 

Par un processus complexe, le gaz peut être purifié et refroidi à des températures lui permettant de prendre l'état liquide, appelé gaz naturel liquéfié.

 

Dans cet état, le gaz n'occupe plus qu'une fraction de son volume initial, ce qui permet de faire des économies de stockage et de transport à bord du navire.

 

Une fois que le gaz naturel liquéfié atteint son port de destination, il est réchauffé et retrouve son état gazeux au sein d'un terminal de vaporisation.

 

Enfin, le gaz naturel liquéfié estdistribué aux clients par pipelines.

 

Emerson Process Management a aidé Qatargas à construire
QUATRE DES SITES DE PRODUCTION DE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ LES PLUS IMPORTANTS DE L'HISTOIRE,
ce qui a permis d'augmenter la production de 140 % à 200 %

La technologie Emerson aide Qatargas à augmenter sa production de gaz naturel liquide en vue de répondre aux demandes mondiales en matière d’énergie propre et fiable

Le gaz naturel, considéré comme le combustible fossile le plus écologique, fait actuellement l’objet d’une demande en pleine croissance. Plus propre que le pétrole ou le charbon, la combustion du gaz naturel dégage également moins de produits et particules nocifs dans l’atmosphère.

Après l’Iran et la Russie, le Qatar dispose des troisièmes réserves de gaz naturel les plus importantes au monde. Mais sa situation au Moyen-Orient fait qu’il n’est pas vraiment possible ni économiquement viable de construire des pipelines pour acheminer le gaz naturel vers l’Europe, l’Asie ou toute autre région pour réduire leurs émissions de gaz carbonique.

Qatargas a été fondé en 1984 dans l’objectif de développer l’infrastructure nécessaire à la liquéfaction du gaz naturel, dont le volume est ainsi considérablement réduit, permettant donc un stockage plus rentable et un transport par bateau. Le gaz est purifié selon un procédé complexe, avant d’être surrefroidi jusqu’à passer à l’état liquide. Une fois le gaz naturel liquéfié arrivé au port de destination, il est réchauffé et ramené à l’état gazeux dans un terminal de vaporisation, pour être ensuite distribué par pipelines.

Pour répondre à la hausse de la demande en matière de gaz naturel à combustion propre, Qatargas s’est tourné vers Emerson en 2004 pour lui confier un véritable défi : développer rapidement ses infrastructures de sorte à passer d’une production annuelle de 10 millions de tonnes de gaz naturel liquide à 42 millions de tonnes d’ici 2010. Pour ce faire, la société recherchait un partenaire jouissant de l’expertise industrielle et des capacités mondiales suffisantes pour la réalisation d’un tel projet.

Cela n’a jamais été fait auparavant. Pour réaliser un objectif d’une telle ambition, les unités de production de Qatargas devraient atteindre une échelle sans précédent. La technologie d’Emerson a contribué à en faire un projet réalisable, sécurisé et rentable.

Au sein de la cité industrielle de Ras Laffan, Qatargas construit les quatrièmes « trains », les unités de production de gaz naturel liquide, les plus imposants jamais construits. Ces nouvelles installations à grande échelle couvrent environ 10 km² de terrain. La partie de chaque nouveau train chargée du refroidissement et de la condensation du gaz en vue de le faire passer à l’état liquide fait un kilomètre de long. Chaque mégatrain sera en mesure de produire 7,8 millions de tonnes de gaz naturel liquide chaque année, par rapport au rendement annuel de 2,6 à 3,2 millions de tonnes des anciens trains de la société.

 

Qatargas a confié à Emerson Process Management la dotation de ses mégatrains des toutes dernières technologies d’automatisation numériques dans l’optique d’assurer l’exploitation la plus efficace, la plus fiable et la plus sécurisée possible. L’architecture numérique PlantWeb d’Emerson fonctionne en réseau avec son système d’automatisation numérique DeltaV, et avec plus de 10 000 dispositifs de terrain intelligents. Les dispositifs de terrain numériques assurent le diagnostic et le suivi en temps réel de pratiquement chaque aspect du processus de production et de stockage. Le logiciel de maintenance prédictive d’Emerson avertit le personnel chargé des opérations et de la maintenance en cas de détection du moindre problème, permettant ainsi de réagir et de le corriger rapidement avant que celui-ci n’affecte les opérations de l’usine.

Par ailleurs, le déploiement de la technologie Smart Wireless d’Emerson, qui permet de relier sans fil les dispositifs intelligents sur le terrain au système de contrôle, a permis à Qatargas de réduire ses délais de mise en service ainsi que ses coûts d’installation. Les ingénieurs d’Emerson assurent également de services de gestion des actifs, des formations avancées et le déploiement d’un programme complet de gestion des pièces détachées.

Dans le cadre de ce projet, Qatargas peut ainsi accéder et bénéficier du réseau mondial d’experts et de centres de fabrication d’Emerson. Une cinquantaine d’employés Emerson travaillent avec Qatargas sur le terrain dans la cité industrielle de Ras Laffan, avec pour mission d’installer et de mettre en service les systèmes d’automatisation des processus. Des milliers d’employés d’Emerson basés sur trois continents (Europe, Amérique du Nord et Asie) ont participé au développement des technologies de gestion des processus, des dispositifs et des programmes logiciels destinés à assurer le lancement et le bon fonctionnement des mégatrains Qatargas.

Le 6 avril 2009, Qatargas Operating Company inaugurera le projet Qartargas 2. Cette installation servira principalement à alimenter les marchés britanniques, européens et asiatiques. Deux autres mégatrains sont prévus d’ici 2010 dans le cadre des projets Qatargas 3 et 4. Tous sont équipés des technologies d’automatisation des processus d’Emerson.

Avec l’aide d’Emerson, Qatargas semble bien parti pour fournir en plus grandes quantités un carburant à combustion propre, offrant ainsi une alternative énergétique dans le monde entier et un meilleur choix pour la préservation de l’environnement.

Visitez : Emerson Process Management
Imprimer le PDF
Show Video